Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2010 6 23 /01 /janvier /2010 10:40
(suite de A propos de la crise viti-vinicole de 1907 (4) )

 

 

Pyrénées Or.

Aude

Hérault

Gard

Moyenne

1850/1859

11,16 %

11,30 %

21,40 %

13,45 %

14,64 %

1860/1869

12,26 %

12,07 %

32,24 %

15,65 %

18,63 %

1870/1879

14,33 %

16,26 %

31,03 %

10,09 %

18,40 %

1880/1889

14,04 %

18,02 %

15,89 %

  4,37 %

13,14 %

1890/1899

13,23 %

18,61 %

28,04 %

9,60 %

17,89 %

1900/1909

15,52 %

20,45 %

30,01 %

12,72 %

20,18 %

1850/1909

13,42 %

16,12 %

164.546 ha

64.237 ha

17,15 %

 

On ne relève qu’une seule véritable chute : la période 1880/1889, ce taux passant par exemple pour l’Hérault de 31,03 % à 15,89 %, soit un déficit de moitié, ce qui montre bien les désastres provoqués par la crise phylloxérique.

 

En surface , les quatre départements du Languedoc méditerranéen représentaient pour l’ensemble du vignoble national :

 

1859

1869

1879

1889

1899

1909

16,74 %

18,66 %

14,28 %

17,25 %

26,30 %

26,08 %

 

Ces derniers chiffres mettent en évidence l’existence d’une crise surtout centrée dans le Languedoc méditerranéen aux alentours de l’année 1879. Mais, globalement, à partir de la fin du XIX° siècle, le Languedoc méditerranéen regroupe plus du quart du vignoble français !

 

Pour finir, les données  relatives à la superficie moyenne en hectares par département, qui sont présentées dans le tableau suivant :

 

 

Pyrénées Or.

Aude

Hérault

Gard

Moyenne

1850/1859

45.928 ha

  70.414 ha

133.212 ha

78.678 ha

328.232 ha

1860/1869

50.452 ha

  75.200 ha

200.661 ha

91.553 ha

417.866 ha

1870/1879

59.002 ha

101.360 ha

193.162 ha

59.001 ha

412.525 ha

1880/1889

57.810 ha

112.323 ha

  98.940 ha

25.596 ha

294.669 ha

1890/1899

54.440 ha

115.998 ha

174.501 ha

56.154 ha

401.093 ha

1900/1909

63.908 ha

127.422 ha

186.800 ha

74.438 ha

452.568 ha

1850/1909

55.923 ha

100.453 ha

164.546 ha

64.237 ha

385.159 ha

 

montrent bien que la crise phylloxérique a été essentiellement ressentie dans l’Hérault et dans le Gard, l’ouest de la zone semblant épargné par ce fléau et ses retombées.

 

On peu conclure en affirmant qu’alors que la surface ne cesse de diminuer dans la plupart des départements producteurs importants du reste de la France, elle va au contraire s’accroître dans la plupart des départements du Languedoc méditerranéen (cf. P. Degrully, op. cit., page 284).

 

Section 2. L’évolution de la production

 

De par sa nature même, la production naturelle de vin ne peut être prévue d’une année sur l’autre, restant soumise aux conditions climatiques et à des contraintes structurelles et géographiques qui font de la viticulture une production essentiellement anarchique. Le viticulteur vit dans une sorte de crainte perpétuelle, devant en permanence s’interroger sur l’opportunité ou non d’investir, d’arracher des plants, de sélectionner des plants nouveaux, etc…

 

Dans une région à très forte densité viticole, comme le Languedoc méditerranéen, les revenus de la majorité de la population sont liés à la vigne, et c’est pourquoi on trouvera souvent côte à côte ans la lutte contre les crises le clérical et le bouffe-curé, le citadin et le paysan, l’ouvrier et le banquier… Toute crise viticole, loin de se limiter à l’agriculture, du moins à cette époque, bouscule dans cette région l’ensemble des structures et des données économiques, car détruisant l’équilibre de la plupart des biens agricoles ou industriels, ces derniers étant alors essentiellement liés à la viticulture.

 

Ainsi, les revenus agricoles des propriétaires et des fermiers allaient baisser de façon constante de 1863 à 1914, d’où de nouveaux déséquilibres. Alors que dans toute la France la situation des exploitants agricoles allait en s’améliorant, l’industrialisation offrant des emplois de substitution, le paysan languedocien se trouvait sans aide, sans solution de remplacement, tant à court qu’à moyen terme.

 (à suivre A propos de la crise viti-vinicole de 1907 (6) )

Partager cet article

Repost 0
Published by Serge Bonnefoi - dans Histoire
commenter cet article

commentaires