Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 15:32

Epître de Jude (Jd ou Jude)

Impossible à déterminer, si ce n’est entre 50 et 100

?

De Palestine ou d’Alexandrie, cette dernière hypothèse étant minoritaire

Des chrétiens dans la mouvance des Eglises de Jérusalem et de Palestine et pour qui les frères de Jésus sont les seuls maîtres faisant autorité

Impossible à déterminer. Si pseudo-épigraphique, un homme pour qui les frères de Jésus sont les maîtres faisant autorité

Non contestée

Evangile de Jean (Jn)

80/110

Selon la tradition, Jean fils de Zébédée

Plus vraisemblablement un homme ou une école d’écrivains d’inspiration johannique

Dans la région d’Ephèse, même si certains, minoritaires, optent pour la Syrie

Tous les chrétiens

Un texte révisé par une seconde main, puis avec des additions entre 100 et 110

Non contestée, même si le chapitre 21 et 1, 1-18 semblent être des additions, alors que l’épisode de la femme adultère manque dans beaucoup de manuscrits anciens

Première épître de Jean (1Jn)

Après Jn, donc vers 100

Un auteur de la tradition johannique, mais en aucun cas le rédacteur de l’essentiel de Jn

?

Les chrétiens d’une communauté johannique où un schisme vient d’avoir lieu

Composition unitaire

L’incise trinitaire de (5, 6-8) est une glose théologique latine apparue à la fin du troisième siècle ou au début du quatrième siècle

Deuxième épître de Jean (2Jn)

Après Jn, donc vers 100

Un auteur de la tradition johannique, également auteur de 3Jn, et peut-être de 1Jn

?

Les chrétiens d’une communauté johannique menacés par l’arrivée de missionnaires sécessionnistes

Non contestée

Non discute

Troisième épître de Jean (3Jn)

Peu après 100

Un auteur de la tradition johannique, également auteur de 2Jn, et peut-être de 1Jn

?

Gaius, un chrétien johannique, envers lequel une communauté voisine se montre inamicale

Non contestée

Non contestée

Evangile de Luc Lc)

85 à cinq ou dix ans près, dans tous les cas après 70

D’après la tradition, Luc, médecin et compagnon de Paul.

Dans tous les cas, un hellénophone cultivé ayant connu Paul, connaissant très bien les Ecritures juives en grec, mais d’origine non juive, non palestinien, et non témoin direct du ministère de Jésus

?

A des communautés chrétiennes issues du paganisme et vivant en milieu grec concernées par les missions de Paul, vraisemblablement dans un grec très littéraire

Non contestée

Certains passages importants ne se retrouvent pas dans les manuscrits grecs occidentaux, tout en étant par contre présents dans les manuscrits grecs orientaux de la même époque

Evangile de Marc (Mc)

60/75, plus probablement 64/69, car Pierre était vivant au début de sa rédaction,  mais très vraisemblablement avant la destruction du Temple de Jérusalem..

Dans tous les cas, antérieur à Mt et à Lc

Selon la tradition, Marc, disciple de Pierre dont il aurait recueilli le témoignage à Rome, donc entre 64 et 66.

Dans tous les cas un hellénophone non témoin du ministère de Jésus et connaissant mal la géographie de la Palestine

Vraisemblablement à Rome

Des communautés non juives d’origine, hors de Palestine et ayant connu des persécutions et des défaillances, dans une langue populaire et proche des traditions orales

Non contestée

Un texte issu du témoignage de Pierre et de traditions orales et écrites préétablies.

Un texte qui semble avoir fait l’objet d’un travail rédactionnel assez long. La finale (16, 9-20) semble avoir été rajoutée postérieurement, même si elle est canonique

Evangile de Matthieu (Mt)

80/90 à une décennie près, dans tous les cas après 70

Selon la tradition, l’Apôtre Matthieu.

Dans tous les cas, un hellénophone judéo-chrétien connaissant l’hébreu et l’araméen, mais non forcément témoin direct du ministère de Jésus

Vraisemblablement à Antioche

Tous les chrétiens, mais plus particulièrement une communauté chrétienne issue du judaïsme et vivant en Palestine

Non contestée

Non contestée

Utilisation de nombreux témoignages, de Mc, de la source Q (collection disparue des paroles de Jésus) et des traditions orales et écrites disponibles

Première épître de Pierre (1P)

60/63 si de Pierre

70/90 si pseudonyme

Saint Pierre ou un disciple de Pierre perpétuant son message à Rome

Rome

Une région d’Asie mineur évangélisée par des missionnaires venus de Jérusalem

Vraisemblablement un disciple de Pierre

Pourrait être la réunion de deux documents

Deuxième épître de Pierre (2P)

Vers 130 à une décennie près, même si la tendance actuelle est de revenir en arrière, vers 100

Inconnu

De Rome (opinion majoritaire, sinon d’Alexandrie ou d’Asie mineure

A tous les chrétiens de la Méditerranée orientale connaissant les écrits pauliniens et 1P

Pseudonyme par quelqu’un voulant transmettre un ultime message avec des conseils tirés d’une proximité réelle avec Pierre

Non contestée

Epître aux Philippiens (Ph)

Vers 56 (61/63 ou 58/60 selon certains)

Paul de Tarse

D’Ephèse si 56, sinon Rome ou Césarée

Aux chrétiens de Philippes évangélisés par Paul vers 50

Non contestée

Non contestée

Epître à Philémon (Phm)

Vers 55 (58/60 ou 61/63 selon certains)

Paul de Tarse

D’Ephèse si 56, sinon Césarée ou Rome

A Philémon et à son épouse Archippe et à l’Eglise se rassemblant dans leur maison

Non contestée

Non contestée

Epître aux Romains (Rm)

Hiver 57 ou 58

(55/56 selon certains)

Dans tous les cas, postérieure à (Ga)

Paul de Tarse

Corinthe

A des amis de Rome appartenant à une communauté judéo-chrétienne que Paul n’a encore jamais rencontrée

Non contestée

Doutes sur 16, 25-27, car assez lointain de la forme paulinienne habituelle pour conclure ses épîtres.

Rejet par certains des chapitres 9 à 11 jugés non paulinien, mais ceci n’est pas admis tant par Vatican II que par le CEC.

suite de Datation des Evangiles (2)  à suivre sur Datation des Evangiles (4)

Partager cet article

Repost 0
Published by Serge Bonnefoi - dans Nouveau Testament
commenter cet article

commentaires