Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 09:13

- Pourquoi ne dites-vous pas que la question de la dette de la Catalogne est un faux problème, puisque celle-ci est théoriquement intégrée, selon les règles de Maastricht, dans le total de la dette publique espagnole ? Ou alors, si cela n'a pas été fait, pourquoi ne pas avoir surveillé comme vous le deviez ?

 

- Pourquoi ne dites-vous pas que le AAA est l'exception et non la règle, et que, de plus, il n'est fixé que par des boîtes privées payées par leurs clients ?

 

- Pourquoi continuez-vous à trouver normal que la Banque centrale européenne prête à des taux très bas à des banques pour que ces dernières prêtent aux Etats à des taux forts, alors même que les avoirs de la Banque centrale ne sont que des avoirs des dits Etats ? Donc, pourquoi ne pas prêter directement, malgré les règles de Maastricht ?

 

- A qui va l'argent qui est remboursé par les Etats ? et son transit est-il suivi ?

 

- Y a-t-il un lien entre les révoltes "arabes" et la crise actuelle ?

 

- Pourquoi ne dénoncez-vous pas la spéculation sur les monnaies, alors que celle-ci représente un flux infiniment supérieur au total des PIB de tous les Etats de la planète ?

 

etc... etc... etc...

 

Et vous voulez que nous continuions à faire de la politique ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Serge Bonnefoi - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Serge Bonnefoi 26/07/2012 10:10


Prenons
un autre exemple, celui du Comité Veil sur le Préambule de la Constitution, bref sur les symboles, les principes et les grands droits garantis par la Constitution... 13 membres... 2 politiques
également fonctionnaires, 9 fonctionnaires, le PDG d'une entreprise du CAC 40 (!!!) et un seul politique non fonctionnaire... Très représentatif de la société française n'est-ce pas
???


Il est vrai que siéger à ces commissions est gratuit. Or, ceux qui travaillent n'ont pas les moyens de se déplacer gratos à Paris ou de perdre des journées de
travail ; de même pour les chômeurs.


Certains proposent, pour "moraliser" la vie politique, la gratuité des mandats... Très bien, comme cela plus que des hauts fonctionnaires (en fait payés par les
citoyens soit dit en passant) et des milliardaires ! Allons plus loin puisqu'on y est vu que l'on propose de réduire à 400 le nombre de députés : 200 désignés parmi ses membres par l'association
des anciens de l'ENA et 200 désignés parmi leurs conseils d'aministration par les PDG du CAC 40. Au moins, ce sera clair ! La société sera "morale" !

Serge Bonnefoi 26/07/2012 09:34


Je prépare une note sur la "moralisation" de la vie politique qui vaudra bien celle émanant de la commission "officielle", commission composée de treize fonctionnaires (dont un politique. Je n'ai
rien contre les fonctionnaires, mais ils ne sont pas toute la France) et une politique "alibi"...


 


D'ailleurs, avez-vous constaté que ces commissions sensées représenter ce que pense la France, ce que souhaitent les Français sont toujours composées d'une majorité de hauts fonctionnaires... La
haute fonction publique serait-elle la France ? Ce qui a gêné dans le débat sur l'identité nationale ne serait-ce pas que l'on entendait la voix des Français, même si elle ne faisait pas toujours
plaisir, même qi je n'étais pas toujours d'accord avec les orientations prises ?