Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2014 4 27 /02 /février /2014 08:02

Air France (sur la Canebière) : Quartieramt

Boulevard Chave (tunnel tramway) : abri allemand

Boulevard des Dames : batterie & abri anti-aérien réservé aux allemands

Boulevard National : dépôts d’intendance & transports militaires

Boulevard National (n° 119) : fichiers, office de la main d’œuvre & organisation Todt

Boulevard Rodochanachi : immeuble de la Gestapo

Callelongue : batteries

Camp Saint-Pierre : centre de tri des déportés

Cap Janet : base sous-marine

Caserne Audéoud : caserne

Caserne Busserade : Wermacht

Caserne du Muy : parc d’artillerie

Centre équestre de La Cravache : unité motocycliste de la Wermacht

Champ du Racati : batterie & dépôt d’artillerie

Château de Carladan : dépôt d’essence & dépôt de munitions

Château d’eau Périer : batterie

Château des Fleurs : caserne

Château-Gombert : hôpital militaire & cimetière pour hommes de troupe

Château d’If : batteries

Cinéma Capitole                  : Soldatenkino

Cinéma Majestic                  : Soldatenkino

Cinéma Pathé : films de propagande

Cinéma Rex : centre de recrutement allemand & cinéma allemand

Cinéma Les Trois Salles : cinéma allemand

Collet-Redon : batteries

Compagnie Mixte : office de placement allemand

Couronne (La) : batteries

Cours Pierre Puget (n° 29) : commissariat aux affaires juives

Ecole de Cluny : Kreigsmarine & Luftwaffe

Escalette (L’) : batteries

Estaque (L’) : batterie

Faculté de droit de la Corderie : bureau militaire

Fort Saint-Jean : dépôt de munitions

Fort Saint-Nicolas : batteries allemandes

Frioul : batteries allemandes

Garage Mattei : unité motorisée de la Wermacht

Gare d’Arenc : centre de déportation & ravitaillement militaire

Gare Saint-Charles : Kommandantur étrangers & service des faux papiers

 

Gare de triage du Canet : batterie anti-aérienne

Goudes (Les) : batteries & fort

Grand Hôtel : police militaire

Haut Périer : villas des hauts officiers allemands

Hôpital de l’Angelus : observatoire d’artillerie & Etat-major artillerie

Hôpital Michel Lévy : hôpital militaire

Hôtel Astoria : logements pour officiers

Hôtel Beauvau : Etat-major & services non militaires

Hôtel Bompart : centre de regroupement des femmes juives

Hôtel du Levant (rue Fauchier) : organisation Todt & milice

Hôtel de la Marine (Louvre et Paix) : Kriegsmarine

Hôtel Noailles : Etat-major Wermacht

Hôtel de Rome et Saint-Pierre : logements pour officiers

Hôtel Splendide : logement des officiers d’Etat-major

Hôtel Terminus : centre de regroupement des femmes juives

Ile Maïre : batteries & observatoire d’artillerie

Notre-Dame de la Garde : PC transmissions & artillerie

Lycée Anatole France : caserne de la Wermacht

Lycée Michelet : centre de tri du STO & front du travail allemand

Lycée Périer : abris antiaériens réservés aux allemands

Lycée Périer (château) : troupes sédentaires

Malmousque : batterie

Mauvais Pas : batteries

Mazargues : État-major & batteries

Merlan (Le) : batterie

Mont Rose : transmissions & batteries

Palais de la Bourse : centre d’exposition anti-bolchévique et anti-Juif

Parc Borély : dépôt d’essence & batteries

Parc Chanot : dépôt d’essence

Parc Mermoz : intendance militaire

Petit Nice : cercle militaire

Pharo : batterie

Pharo (anse du) : champ de tir

Place Delibes : abri allemand

Place Garibaldi : central téléphonique

Place Reyer : cabaret spectacle allemand

Plage (du Roucas-Blanc à Montredon) : mur de béton de 2 mètres de haut en quasi-continu

Poste Colbert : centre de transmissions

Prison des Baumettes : centre d’exécution & prison militaire

Prison Chave : centre de détention, Sipo & transit des Juifs

Quai des Belges : batterie allemande

Redon (collines du) : dépôt de munitions & batteries

Rue d’Alger : Casa d’Italia & délégation militaire italienne

Rue d’Armény : Kommandantur

Rue Brochier : milice

Rue Croze-Magnan : ateliers automobiles Sipo et Gestapo

Rue de la Darse : Jeunes de l’Europe Nouvelle

Rue Honnorat : STO

Rue d’Italie : centre de regroupement des femmes et des enfants juifs

Rue Lemaître : hôpital militaire

Rue Paradis (n° 425) : Gestapo & salles de tortures de la Gestapo

Rue Paradis (n° 444) : immeuble de la Gestapo & cellules au 7ème étage

Rue de la Tour : cabaret spectacle et bordel allemand

Saint-Barnabé : détachements militaires divers

Saint-Julien : dépôt d’artillerie & Wermacht

Vieille Chapelle (La) : batteries

Villa Gaby : service de l’information

Villa Mon Rêve : siège de la Sipo

Villa 425 rue Paradis : siège de la Gestapo

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Serge Bonnefoi - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

Serge BS 07/05/2014 10:34


On peut trouver des informations complémentaires sur les batteries allemandes à Marseille à l'adresse suivante :


http://sudwall.superforum.fr