Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 18:47

 

Rien de plus légal, de plus légaliste qu’un système totalitaire ! Rien de plus beau sur le plan formel et dans son entièreté que le droit dans un Etat totalitaire, puisque l’Etat y est tout ! L’Etat y étant tout, le droit y est partout, et la morale de l’Etat aussi ! Et il en est de même des pensées économiques totalitaires où l’homme est réduit au rang de simple agent parmi d’autres !

 

Ce fut au nom de la légalité que les nazis envoyèrent les malades mentaux et ceux qu’ils qualifiaient légalement de « races inférieures » dans les camps d’extermination ! Parce que la légalité allemande de l’époque exigeait leur« élimination » au nom de l’intérêt supérieur de la race.

 

Ce fut au nom de la légalité que les dissidents soviétiques furent envoyés dans des asiles psychiatriques ou dans les goulags, assassinés dans les sous-sols du KGB parce que la légalité soviétique exigeait et recommandait l’élimination des asociaux, des « parasites » et autres « insectes nuisibles » au nom de  l’intérêt supérieur de la lutte des classes !

 

C’était au nom de la légalité que les grévistes étaient condamnés en Union Soviétique parce que la grève était interdite puisque le peuple « était au pouvoir » et qu’ils agissaient donc « contre le peuple » !

 

Ce fut au nom de la légalité que les Khmers Rouges éliminèrent systématiquement des millions de Cambodgiens par la famine, le travail forcé ou à coups de manches de pioches !

 

C’est au nom de la légalité que la Chine Populaire écrase le Tibet, asservit des millions de prisonniers de pensée ! Tout comme c’est très légalement que des capitalistes se réjouissent de cette situation !

 

C’est très légalement que des instruments financiers détruisent l’économie mondialeou polluent la planète, donc des hommes et des pays, et ce pour le seul profit égoïste de certains !

 

C’est au nom de la légalité cubaine et de la morale castriste que des hommes et des femmes seulement coupables d’avoir pensé autrement sont en prison et y crèvent !

 

C’est au nom de la légalité que des femmes sont lapidées dans certains Etats, et c’est au nom de la moralité que des noirs furent lynchés aux Etats-Unis

 

Si l’on avait strictement respecté la légalité, si on lui avait donné la priorité sur l’humanité, les accusés de Nuremberg auraient été acquittés, voire même dédommagés, parce qu’ils agissaient selon la légalité allemande de l’époque ! Et de Gaulle et les Résistants auraient dû finir en prison selon les lois, selon la légalité de l’époque, tout comme les « dissidents » du monde entier !

 

Si l’on s’obstine dans la seule légalité aveugle, les assassins SS des camps agissaient en pleine légalité et ne devaient donc pas être poursuivis ! Mieux, ils agissaient selon la morale régnant dans leurs pays ! Les tortionnaires de la Gestapo étaient dans le strict cadre de la légalité de leur époque !

 

Les médecins maudits japonais et allemands de la seconde guerre mondiale agissaient on ne peut plus légalement, et de plus dans le cadre d’une morale leur demandant à la fois de faire acte de « prophylaxie » et en vue du progrès de la science contre le cancer et les épidémies !

 

Méfions nous de ceux qui mettent trop en avant la loi et la morale au détriment de l’homme ! Méfions-nous du juridisme littéral et de la morale idéalisée ! Trop de droit et trop de morale tuent le droit et la morale, car on sombre dans la mécanique légale, dans le mécanisme en oubliant l’homme en se cachant derrière le paravent du droit ! … Alors, n’oublions jamais l’homme ! Les Droits de l’homme, la morale du Décalogue, le droit naturel, oui, …, mais le moralisme et le juridisme, non !

 )

Partager cet article

Repost 0
Published by Serge Bonnefoi - dans Politique
commenter cet article

commentaires