Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 23:59

Civilisation a été pris par certains au sens que lui donnent Freud et Marcuse, c'est à dire comme synonyme totalement interchangeable de culture... Or, cette définition, si elle est éventuellement valable en psychanalyse, est inexacte en science politique (celle-ci considérant la culture comme une composante de la civilisation), et même en anthropologie (cette dernière considérant la civilisation comme sous-concept de celui de culture)... D'ailleurs, en posant la civilisation "européenne" (laquelle au fait ?) comme "des ténèbres", comme négative, certains ne créent-ils pas eux-mêmes une hiérarchie des civilisations ? Il y a donc contradiction interne se surajoutant à une culture (fait certes général dans le monde politique à de rares exceptions près) assez faible sur le plan conceptuel... Alors, s'il vous plait, Mesdames et Messieurs les Politiques, "Arrêtez !" pour reprendre le mot de Paul VI contre toute guerre ! Nul n'a à gagner, hormis les extrêmes, à ce spectacle indigent et plus encore indigne d'une démocratie que nous sommes ! Les propos tenus il y a quelques temps par un parlementaire ont été outranciers, voire clairement insultants (invasion, ténèbres, comparaison avec le nazisme, allusion aux sociétés européennes comme uniquement négatives, etc...)... Où va t-on ? Mais aussi, un dur questionnement... N'a t-on pas eu sous les yeux un témoignage de l'inculture et des uns et des autres ? Il y avait pourtant plusieurs contradictions superbes à exploiter dans les propos du député apparenté socialiste... Mais tous ne se sont arrêtés qu'aux mots "bruts", et encore entendus partiellement... Triste image de notre République... Ultime question... Puisque la civilisation européenne et occidentale est mauvaise, pourquoi ce Parlementaire a-t-il ressenti la nécessité de passer un Doctorat à la Sorbonne, phare de la culture et de la civilisation "occidentale" ?

 

Faut-il accuser les textes ou les hauts fonctionnaires et autres énarques qui font du nombrilisme franco-français, détruisent par incompétences des secteurs complets de l'économie comme par exemple la pêche ? Si Sarkozy veut traiter réellement d'Europe qu'il balaie un grand coup et éliminent ces fonctionnaires incompétents, ces fonctionnaires qui ignorent même les textes communautaires relevant de leur secteur ! Mais on a préféré ces dernières années nommer des gens de gauche plutôt que des gens compétents ! Au contraire, les gens compétents de droite, la droite elle-même a cherché à les écraser, à les détruire, ... !

 

Le gros problème n'est pas Schengen mais deux choses (au principal) :
- l'accord de réadmission avec l'Italie ;
- l'attitude de certains de nos magistrats (qui découle d'ailleurs des incohérences de la Cour européenne des droits de l'homme depuis son ouverture trop rapide aux magistrats des pays de l'Est qui l'a parfois transformée en loterie délirante)...
Et aussi le mélange avec le droit communautaire, même si les textes Schengen et équivalents sont soumis de droit aux dispositions du droit communautaire. Il ne faut donc pas se tromper de cible, mais bien agir au sein du Conseil des Ministres de l'Intérieur à Bruxelles !

 

Je rappelle que l'Accord et la Convention de Schengen (qui sont différents) concernent le franchissement des frontières ... terrestres ! Bien évident que le Royaume-Uni et l'Irlande ne soient concernés que par du ponctuel de l'acquis Schengen !

Les articles 77 à 80 du TFUE montrent bien que la question relève de politiques (Conseil, conseil de ministres, Parlement européen) et non de techniciens, la Commission ne prenant que des textes d'exécution après décision des Etats ! Et le comité technique Schengen n'est qu'un comité technique, d'où sa composition !

L'acquis Schengen reste politique, malgré le Protocole n° 19 au TFUE (qui ne dit d'ailleurs pas autre chose), sachant que les protocoles ne sont pas le Traité mais des norme d'interprétation comme l'a dit la Cour de Justice de l'Union européenne (CJUE)...

La coopération en cas d'urgence existe déjà. Voir notamment l'article 78, 3° paragraphe du TFUE...

Le principe "Pacta sunt servanda" est un principe général du droit international. Pour ce qui est des défaillances du seulement Schengen (alors que son principal est en fait devenu du droit communautaire), il peut donc être fait application des principes et des règles du Traité de Vienne sur les traités internationaux qui prévoient les problèmes de non réciprocité et de non respect...

Je rappelle aussi que les Traités communautaires ne parlent pas de la libre circulation de toutes les personnes, mais de celle des travailleurs, ainsi que de celle des citoyens de l'union européenne. Ils disent bien que l'espace de libre circulation et de justice sans frontières intérieures concerne "les citoyens de l'Union européenne", pas autre chose ! Les associations de défense des clandestins protestent d'ailleurs avec vigueur contre la dernière directive européenne en la matière, directive qui rentre en application ces jours çi, alors qu'elle a été adopté voici une année !

 

Hollande veut supprimer la mention de la race à l'article 1er de la Constitution Française... Outre que cela peut faire reculer la protection, veut-il aussi changer la déclaration universelle des doits de l'homme dont l'article 2 dispose en son premier paragraphe : "Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique ou de toute autre opinion, d'origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation." ?


Il lui faudrait aussi modifier l'article 3 en son paragraphe 3 de la Loi fondamentale allemande qui dispose que : "Nul ne doit être discriminé ni privilégié en raison de son sexe, de son ascendance, de sa race, de sa langue, de sa patrie et de son origine, de sa croyance, de ses opinions religieuses ou politiques. Nul ne doit être discriminé en raison de son handicap."

Et que faire de l'article 14 de la Convention européenne des droits de l'homme qui dit : "a jouissance des droits et libertés reconnus dans la présente Convention doit être assurée, sans distinction aucune, fondée notamment sur le sexe, la race, la couleur, la langue, la religion, les opinions politiques ou toutes autres opinions, l’origine nationale ou sociale, l’appartenance à une minorité nationale, la fortune, la naissance ou toute autre situation." ?


Hollande ignore t-il qu'un gouvernement socialiste a laissé passer et validé un rapport de l'INSERM au début des années 1980, rapport parlant de ... races et bien pire de ... sous-races (source : Spectacle du Monde) ? Alors, basta sur ce point !

Partager cet article

Repost 0
Published by Serge Bonnefoi - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Serge Bonnefoi 15/05/2014 09:45


On parle beaucoup de l’exemple britannique
dans l’UE… N'oublions, que la France paie (!!!) une partie de ce qu'ils auraient dû et doivent payer à l'UE, plusieurs (grosses) dizaines de milliards d'euros depuis 1984, et encore ... 1,4
milliard d'euros pour 2014 ! Cela aide lorsque des connards paient pour vous ! Merci Messieurs Mitterand et Fabius !
N’oublions pas qu’ils spéculent contre et/ou sur l’euro, alors qu’ils participent aux décisions influant cette monnaie sans l’avoir ! Trop
facile ! Là encore, merci... Fabius !
Et nous payons aussi pour le Danemark, sans parler des "dettes sécurité sociale" que nous doivent l'Algérie, Monaco et bien d'autres... Combien c'est beau, combien c'est grand, combien c'est
généreux, combien c'est con la France ! 
Et l'Union européenne n'y est pour rien ! Ce sont des décisions d'initiative française auprès de Bruxelles ou encore du franco-français pur jus, ... tout comme la transformation des critères de
convergence de Maastricht en impératifs budgétaires obligatoires et sanctionnés ! Cons ou masos nos dirigeants ??? 
Sans parler des aides et dérogations offertes à la Pologne, à la Bulgarie, à la Roumanie, etc... à notre demande, vous savez, ces pays qui nous donnent de grandes leçons budgétaires... Facile
quand ce sont les autres qui payent pour vous ! 
Mais personne ne le dit, même pas le FN, même pas le Mélenchon ! Au fait, la Marine, au lieu de faire du vent, pourquoi n'a-t-elle jamais fait demander par ses eurodéputés la censure de la
Commission européenne, droit qu'a le Parlement européen ? Pour ne pas casser son fonds de commerce ?
On prête trop souvent à l’UE nos propres défaillances et conneries ! C’est plus facile dire : « C’est l’autre ! »

Serge Bonnefoi 04/06/2012 09:09


A quoi sert le Sénat, surtout dans le système unitaire
décentralisé français ? Les manuels de droit constitutionnel ou de science politique regorgent de raisons. Pourtant, il est en deux, rarement évoquées d'ailleurs, qui sont fondamentales :
- le ralentissement de la procédure imposé par l'existence du Sénat, sans empêcher les lois urgentes, empêche l'adoption de lois sous le coup de l'émotion, de la pression médiatique aussi ;
- l'existence de deux Chambres et d'une procédure législative les impliquant les deux empêche la prise de contrôle par des factions du pouvoir législatif. Si les assemblées nées de la Révolution
ont pu être contrôlées par les sections, donc par une minorité armée, c'était parce qu'elles étaient uniques. Si le boulangisme à la fin du XIX° ou encore les factions, voire le PCF n'ont pu
réussir au début des années trente, c'est parce qu'il fallait marcher sur deux Chambres et non pas sur une seule, et prendre le contrôle armé des deux, et non pas d'une seule !
Donc, le Sénat existe avant tout pour éviter l'émotion et la pression armée !

Serge Bonnefoi 01/06/2012 09:34


On nous bassine en permanence avec le "Ne
demandez pas à votre pays ce qu'il peut faire pour vous mais ce que vous pouvez faire pour votre pays" de Kennedy... Outre le fait que l'on devrait déjà ne pas se contenter de fantasmer sur ce
président des Etats-Ubis mais aussi voir sa politique réelle, notamment internationale, réfléchit-on à ce que dit ce texte ? 

Car ce texte est tout, sauf dans la tradition occidentale ! Ce texte est l'application du Giri japonais à nos civilisations, bref de la
soumission absolue de l'inférieur au supérieur, cette phrase se retrouvant quasiment à l'identique dans de nombreux recueils anciens de droit japonais ! Le Giri ? C'est ce qui a permis Minamata,
ne l'oublions pas ! Même le servage était moins contraignant que ce Giri, car imposant malgré tout des règles, y compris du bas vers le haut, alors que le Giri et le kennedysme ont une
verticalité uniquement du haut vers le bas !

On oublie trop souvent que l'Eglise est parce qu'elle se veut servante ! On oublie trop souvent que la monarchie française s'est effondrée dès lors que le souverain s'est voulu absolu et non plus
serviteur comme le voulait Louis IX, que l'Etat est devenu pieuvre dès lors qu'il n'a plus été au service des citoyens mais s'est voulu conducteur de tout !

Alors, basta avec cette phrase qui ravissait tant Rockfeller et consorts !

Serge Bonnefoi 04/05/2012 11:29





            Entre 1997 et 2002, Lionel Jospin a privatisé (ou ouvert le capital au privé à plus de 50 % ce qui revient au même) Air
France, le Crédit Lyonnais, Eramet, le GAN, le CIC, la CNP, les AGF, Usinor, le Crédit Foncier de France, Elf, Total, Péchiney, la SMC, … Il a de même partiellement privatisé, en ouvrant au privé
le capital les Autoroutes du Sud de la France, France Télécom, Thomson Multimédia, Thomson CSF, l’Aérospatiale, … Enfin, il a préparé le changement de statut de La Poste, d’EDF, de GDF et de la
SNCF ! Tout cela en se justifiant en invoquant « Bruxelles » qui aurait exigé ces privatisations dans les directives services bancaires, services postaux, énergie, etc…, ce qui est en fait faux
!


           


            32 milliards
d’euros, … en 5 ans, … soit à peine moins que environ 45 milliards des privatisations Juppé, Balladur, Villepin, Raffarin, Fillon réunies, … en 14 ans, d’autant plus que les privatisations Jospin
ont été faites selon la plupart des observateurs à 50 % du coût réel, voire même bien moins pour ce qui est par exemple du Crédit Lyonnais ! Rappelons que la seule capitalisation boursière de
Total dépasse les … 90 milliards d’euros…


           


            A l’arrivée
de Jospin à la tête du Gouvernement, les taux globaux de cotisations retraite cadres étaient de 6,25 % et 17,50 % ; à son départ, ils étaient respectivement de 7,5 % et 20 %... De même, le taux
CSG est passé de 1 % à 5,10 %... C’est aussi lui qui a inventé les 35 heures payées 39, tout en augmentant le salaire horaire !


           


            Michel
Rocard avait pour sa part privatisé plus ou moins totalement Renault et le Crédit Local de France. C’est aussi lui qui a décidé de soutenir l’Allemagne dans sa décision d’assurer la parité entre
le Mark est-allemand et le Mark ouest-allemand, alors que la parité réelle sur les marchés était de 1 Mark est-allemand pour 0,2 Mark ouest-allemand, et ce en portant la garantie de la France et
en soutenant la Finance allemande ! Rappelons enfin que c’est lui qui a inventé la CSG !


           


            Maintenant,
il faudrait aussi réfléchir sur le mode de calcul de la balance extérieure... La France investit 3 fois plus à l'étranger que l'étranger n'y investit. Or, l'investissement étranger est compté
comme positif et le français à l'étranger comme négatif, ce qui est aberrant ! L'Allemagne est considérée comme forte parce que les chinois investissent 200 milliards chez elle quand elle
investit 20 milliards en Chine ! Pour moi, c'est un signe de faiblesse et non de force !


           


            Au fait, le
Royaume-Uni que l'on nous donnait comme génial, ceux qui le qualifiaient ainsi jugeant la France comme nulle d'ailleurs, est en récession, pas la France...