Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 09:41

En 1926, le grand spécialiste allemand de l’ « hygiène anthropologique » qu’était le Professeur Docteur von Gruber faisait ainsi le « portrait racial » d’un homme politique. A noter que ce "monsieur" devait succomber peut de temps après dans un accident…

 

« Visage et tête de mauvaise race, de bâtard : front bas et fuyant, nez disgracieux, maxillaires forts, petits yeux, poil sombre. Une petite moustache en brosse, juste de la largeur du nez, donne au visage quelque chose de particulièrement autoritaire. L’expression n’est pas celle d’un être qui possède une parfaite maîtrise de soi, mais celle d’un agité furieux. Tics des muscles du visage. Enfin, une expression de vanité satisfaite. »

 

De qui s’agissait-il ? à qui se rapportait ce portrait si flatteur ? à un certain … Adolf Hitler ! Et dire que ce dernier s’est servi des « travaux » de von Gruber pour définir les « critères » permettant la délivrance des « certificats de race. » Heureusement qu’il n’a pas eu à se juger aux travers des critères qu’il imposait aux autres ! C’est si facile quand on est dictateur… Le monde aurait peut-être été plus tranquille s’il s’était auto-appliqué ce qu’il exigeait des autres, s’il s’était tiré une praline dans le crâne à la lecture du portrait de ce « dégénéré »…

 

En passant : quel est le point commun entre Hitler, Himmler, Bonnot, Landru et Petiot ? Eh bien, ils condamnaient tous les cinq absolument toute consommation de tabac et d’alcool !

 

Alors, pour être démocrates et amis de la liberté, fumons et bourrons-nous (même avec modération), mais surtout rendons grâce à la dive amphore et laissons nous emporter par la fumée, sans en abuser bien sûr, ou, au minimum, laissons en libre la population !

Partager cet article

Repost 0
Published by Serge Bonnefoi - dans Varia
commenter cet article

commentaires