Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 juin 2016 5 03 /06 /juin /2016 17:55

4 septembre 1518 - Crue exceptionnelle de l’Huveaune causant de nombreux dégâts. Par exemple l’auberge du Mouton, sur le territoire de l’actuelle commune de La Penne-sur-Huveaune est détruite, emportée par les eaux.

1610 - Crue de l’Huveaune et importantes inondations dans son bassin.

10 septembre 1716 - Une crue exceptionnelle de l’Huveaune, due à de violents orages, submergent tout le bassin de l’Huveaune.

12 juillet 1748 - Suite à des orages, le Jarret déborde et submerge tout l’actuel quartier Saint-Pierre.

20 juillet 1770 - Des vents d’une rare violence venus du sud-ouest provoquent une hausse moyenne de 60 centimètres des eaux du Vieux-Port, entrainant l’inondation des boutiques situées autour du dit port.

7 novembre 1801 - Une crue exceptionnelle du Jarret emporte tous les ponts situés en amont des Chartreux. D’importants dég^ts sont constatés dans le bassin de l’Huveaune.

22 octobre 1810 - Le centre de Marseille est inondé du fait de pluies torrentielles. Une jeune fille est noyée allée des Capucines, actuel cours Léon Gambetta.

20 septembre 1822 - Suite à un orage, crue exceptionnelle du Jarret.

1831 - Crue de l’Huveaune et importantes inondations dans son bassin.

15 novembre 1834 - L’écluse de La Pomme est emportée par une crue torrentielle de l’Huveaune.

11 octobre 1863 - Suite à des pluies torrentielles, tout le quartier d’Arenc est inondé.

1er octobre 1892 - Plus grand orage jamais mesuré à Marseille. Ainsi, la station de l'Observatoire mesure une pluviométrie de 221,5 mm en environ 4 heures dont 27 mm en seulement 13 minutes ! D'après les chroniques de l'époque décrivant les zones inondées, la crue enregistrée par l'Huveaune aurait dépassé le débit d'une crue centenaire.

8 novembre 1907 - Crues exceptionnelles à Marseille. Elles sont causées par la chute de151 mm de pluie, dont 113 mm en seulement 4 heures. Le ruisseau des Aygalades avait déjà atteint une hausse de son niveau de 1,5 mètre la veille. Le bilan sera de quatre morts.

1947 - Crue du Jarret. Un camion des marins-pompiers est emporté par les eaux.

6 octobre 1960 - Toute une partie du terroir entre Aubagne et La Penne est envahie suite à une crue exceptionnelle de l’Huveaune, avec 184 m3 par seconde à Aubagne. L’Huveaune déborde aussi en aval.

15 septembre 1973 - Inondations dans toute la ville.

2-3 octobre 1973 - Nouvelles crues exceptionnelles à Marseille après celles de janvier et de septembre, la pluie (161 mm dans les quartiers sud) tombant de manière continue depuis le 1er au soir, et discontinue depuis le 14 septembre... 7 morts dans la ville et son terroir...

13 octobre 1973 - Crues exceptionnelles à Marseille.

7 janvier 1974 - Crues exceptionnelles à Marseille.

17 janvier 1976 - Une pluie exceptionnelle provoque de très graves inondations dans la basse vallée de l’Huveaune. Plus de 1.000 personnes sont sinistrées, alors que les dégâts matériels sont très importants.

16-17 janvier 1978 - Crues exceptionnelles à Marseille.

9 novembre 1994 - Crue de l’Huveaune, mais heureusement sans inondations.

19 septembre 2000 - Il tombe un peu plus de 200 mm de pluie en 24 heures, soit l’équivalent de quatre mois et demi, mais les inondations sont très limitées.

14 décembre 2008 - Crue de l’Huveaune.

19 janvier 2014 - Importante crue de l’Huveaune.

Repost 0
Published by Serge Bonnefoi
commenter cet article
3 juin 2016 5 03 /06 /juin /2016 17:52

Liste non exhaustive des inondations suite à des pluies torrentielles ayant entrainé des dégâts considérables et/ou l’évacuation de toute la population et/ou la destruction des récoltes et de bâtiments importants, dans l’actuel département du Var entre la fin du XV° et 1789…

Aiguines : 1774

Bargemon : 1666

Barjols : 1702 – 1704

Belgentier : 1651 (au moins 44 morts) – 1683 – 1708 – 1786

Besse : 1577 – 1600 – 1700 – 1731 - 1755

Bezaudun : 1676 - 1764

Bras : 1706 – 1725

Brignoles : 1664 (plus de 10 morts)

Brue-Auriac : 1704

Callas : 1572

Callian : 1666

Castellane : 1551 – 1702 – 1765

Collobrières : 1651

Correns : 1607 – 1642 – 1702 – 1745

Cotignac : 1657 – 1658 – 1664 – 1691 (2 femmes emportées par une buse d’évacuation des eaux) – 1700 – 1718 – 1725 - 1731

Cuers : 1605 – 1605 – 1618 – 1625 - 1664

Draguignan : 1578 – 1662 – 1674 – 1683 – 1691

Entrecasteaux : 1702 – 1725 – 1745 – 1751 – 1768

Esparron : 1676

Evenos : 1745

Favas : 1755 - 779

Fayence : 1666

Figanières : 1620

Forcalqueiret : 1749 – 1755 – 1765

Garéoult : 1584

Hyères : 1566 (« chose non vue de mémoire d’homme »)

La Cadière : 1620 – 1657 – 1658 - 1669

La Celle : 1728

La Roque-Esclapon : 1747 - 1753

La Roquebrussane : 1731

Le Beausset : 1584 – 1585 – 1739 – 1755 – 1779 (plus de 10 morts)

Le Luc : 1487- 1751

Lorgues : 1642 - 1725

Méounes : 1600

Moissac : 1702

Mons : 1666

Montauroux : 1666

Montferrat : 1696 - 1787

Montmeyan : 1700

Nans : 1648

Ollioules : 1651

Pierrefeu : 1634

Puget-sur-Argens : 1663 - 1717

Rians : 1755

Roquebrune : 1674 – 1729 - 1731

Saint-Martin-de-Pallières : 1676

Saint-Zacharie : 1657 – 1658 - 1780

Seillans : 1633 – 1666 – 1689 – 1724 - 1725

Signes : 1584 – 1587 - 1651

Solliès-Pont : 1651

Tourettes : 1656 - 1666

Trans : 1614 – 1674 – 1684 – 1697 – 1698 – 1709 – 1789

Trigance : 1651- 1692 – 1702 – 1718 – 1747

Varages : 1631 - 1675 – 1676 – 1702 – 1704 - 1731

Repost 0
Published by Serge Bonnefoi
commenter cet article
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 07:04

Ancien Testament : Création : soumettre et dominer (Gn 1, 28)  Les crimes de guerre selon Amos  Dieu et les Egyptiens  La guerre chez les Hébreux Le pouvoir politique chez les Hébreux Le "Nous" de Dieu (Gn 1, 26)

Catholicisme : Anamnèse, épiclèse et doxologie  La confirmation  Développement soutenable et Catholicisme (1)  L'eucharistie Que signifie "évangéliser" ?  Franc-Maçonnerie et Catholicisme  L'infaillibilité pontificale Historien et catholique...  Judaïsme et Christianisme  Cinquième centenaire de la prédication du frère Antonio Montesinos à Saint Domingue en 1511  Critères de reconnaissance d'un miracle  Aider nos Prêtres ! Aimer nos Prêtres !  Réflexions d'un Catholique sur la paix et sur la guerre  Les 120 règles posées par l'Eglise catholique quant à la guerre

 

Droit : Qu'est-ce qu'une arme automatique ? Quelques difficultés du droit international  Secret de la confession et secret professionnel  Sur la justice et sur le droit (1) Sur la justice et sur le droit (2) Sur la justice et sur le droit (3) Sur la justice et sur le droit (4) Sur la justice et sur le droit (4) (et 17 autres articles similaires à leur suite sur le même sujet) Rétablir l'ordre et maintenir la Paix  A propos de la loi n° 2013-404 du 17 mai 2013    Le Préambule de la Constitution de 1946  À propos d'une difficulté posée par la Constitution française de 1793  L'identité nationale dans quelques Constitutions (et textes "assimilables") d'États autres que la France

 

Ecrivains chrétiens : Ambroise de Milan Aristide et le caractère belliqueux des Dieux  Athénagore  : la guerre et la paix  Augustin d'Hippone : une figure du soldat   Augustin d'Hippone et la paix  Augustin d'Hippone : les conditions de la guerre juste Barnabé  Clément d'Alexandrie et le métier des armes Clément de Rome et la guerre  La paix dans la Didachè  Eusèbe de Césarée et la guerre  Hermas et la paix  Hippolyte de Rome et la paix  Jean Chrysostome  Justin de Naplouse et les soldats  Lactance  Origène  Pseudo-Clément de Rome : le bien, la paix et la justice  Tertullien (1) 


Environnement : Catholicisme et environnement  Environnement et concurrence internationale  Crises et catastrophes environnementales  Le développement soutenable (1)  Géopolitique et environnement  Le principe de précaution Réflexions sur le concept de progrès

Géopolitique : L'article 39 de la Charte des Nations unies  Réflexions sur Georges Dumézil  Réflexions sur la pensée politique des Etats-Unis  France et puissance  Frange pionnière Frontière Géopolitique et philosophie La gouvernance  Mondialisation et globalisation Lois et instruments de la géopolitique L'idée de puissance (1)  L'idée de puissance (2)  Le refus du risque  Remarques sur deux auteurs ayant influencé (et influençant toujours) la pensée politique des Etats-Unis  Les 60 "lois" qui (en théorie du moins) régissent la géopolitique et la politique internationale  Géopolitique et philosophie   L UE : fédération, confédération ou modèle nouveau ? a Quelques atouts pour la France gouvernance   Mondialisation et globalisation

Histoire :  Les conciles du IV° siècle et le métier des armes  PRINCIPALES "COURS DES MIRACLES" DE PARIS A propos de la crise viti-vinicole de 1907 (1)  A propos de la crise viti-vinicole de 1907 (2)  A propos de la crise-viti-vinicole de 1907 (3)  A propos de la crise viti-vinicole de 1907 (4)  A propos de la crise viti-vinicole de 1907 (5)  A propos de la crise viti-vinicole de 1907 (6)  A propos de la crise viti-vinicole de 1907 (7)  A propos de la crise viti-vinicole de 1907 (8)  A propos de la crise viti-vinicole de 1907 (9)  Baronius et l'histoire de l'Eglise médiévale  Les paradoxes de l’Eglise des XIII° et XIV° siècles…  La croisade contre les Albigeois   Cinquième centenaire de la prédication du frère Antonio Montesinos à Saint Domingue en 1511 La fondation de l'Etat pontifical  Quelques remarques sur l'Inquisition  Eglise catholique et nazisme (1)  La pêche au thon à Marseille (1)  Histoire des collectivités territoriales françaises (2) Histoire des collectivités territoriales françaises (1) Les persécutions antichrétiennes au temps de Rome  La légalité du procès de Nuremberg  Révolution française et religion (1) Etat de l’enseignement primaire public en 1931 dans le département des Bouches-du-Rhône (hors Aix-en-Provence, Arles et Marseille) – Données de base (1)  La décadence carolingienne  Les "règles constitutionnelles" de la France de Louis XIV à la Révolution  Les Prêtres du Diocèse de Marseille au XIX° siècle : A-B   Les prêtres du Diocèse de Marseille au XIX° siècle : C-E   Les Prêtres du Diocèse de Marseille au XIX° siècle : F-H   Les Prêtres du Diocèse de Marseille au XIX° siècle : I-M   Les Prêtres du Diocèse de Marseille au XIX° siécle : N-P Les Prêtres du Diocèse de Marseille au XIX° siécle : R-S   Les Prêtres du Diocèse de Marseille au XIX° siécle : T-V  Les conseillers au parlement de Provence (1715-1790) : A   Les conseillers au parlement de Provence (1715-1790) : B   Les conseillers au parlement de Provence (1715-1790) : C-E Les conseillers au parlement de Provence (1715-1790) : F-G Les conseillers au parlement de Provence (1715-1790) : H-N   Les conseillers au parlement de Provence (1715-1790) : O-R Les conseillers au parlement de Provence (1715-1790) : S-V  A propos de la poule au pot...  Est-il si facile de définir un fief ?  Eclipses de lune et histoire  Vocabulaire médiéval : Baron  Marseille occupée : quelques lieux de la présence allemande   Femmes et Révolution : quelques titres...


Histoire des idées politiques : Raymond Aron et le pouvoir politique  Auguste et le principat  La théorie des deux cités  Barrès (Maurice) Le bonapartisme (1)  Droits de l’Homme : origines de la doctrine française  L'Esprit du Siècle ou la philosophie politique des Lumières  Galbraith et le pouvoir  La philosophie politique de Hegel  Hérodote Hésiode Hippodame de Milet Jules César La philosophie politique de Kant Maurras (Charles) Mills (Ch. W.) et le pouvoir  Napoléon III Pareto et le pouvoir  Talleyrand : les principes politiques   Quelques réflexions sur des manuels usuels d'histoire des idées politiques...

Marseille :  Marseille - Calendrier anecdotique : 1er/15 janvier  Marseille - Calendrier anecdotique : 16/31 janvier  Marseille - Calendrier anecdotique : 1er/15 février  Marseille - Calendrier anecdotique : 16/29 février  Marseille - Calendrier anecdotique : 1er/15 mars  Marseille - Calendrier anecdotique : 16/31 mars


Marxisme : Les sources de Karl Marx Marx et la théorie de la classe dirigeante L'idée d'aliénation économique Peut-on être communiste et chrétien ? Le marxisme est-il une ontologie ? Peut-on être marxiste et anarchiste ? Peut-on n'en retenir que la méthode sociologique ? Chavez est-il un modèle ? Réponses à diverses critiques... La fin justifie-t-elle les moyens ? Et Jean-Paul II ? Saint Augustin a demandé d'aimer ! Que faire, dès lors ? 

Nouveau Testament : Aimer ses ennemis  Bartimée ou l'aveugle de Jéricho  Datation des Evangiles (1) Datation des Evangiles (2) Datation des Evangiles (3) Datation des Evangiles (4)  Jean Baptiste et les soldats (Lc 3, 14)  Jésus et son Père Jésus et la Samaritaine (1) Jésus et la Samaritaine (2) Jésus et la Samaritaine  (3a) Jésus et la Samaritaine (3b) Jésus et la Samaritaine (4) Jésus et la Samaritaine (5) Jésus et la Samaritaine (6) Jésus et la Samaritaine (7) Jésus et la Samaritaine (8) Jésus et la Samaritaine (9) Qu'est-ce qu'une parabole ?  Guerre et paix chez Saint Paul  Saint Pierre et le pouvoir civil  Hypothèses rapides sur le voyage de saint Pierre à Rome Remettre son glaive à sa place  Tendre l'autre joue  

Parlement de Provence :  Antoine-Balthasard d'André de Bellevue  Les conseillers au parlement de Provence (1715-1790) : A  Les conseillers au parlement de Provence (1715-1790) : B  Les conseillers au parlement de Provence (1715-1790) : C-E  Les conseillers au parlement de Provence (1715-1790) : F-G  Les conseillers au parlement de Provence (1715-1790) : H-N  Les conseillers au parlement de Provence (1715-1790) : O-R  Les conseillers au parlement de Provence (1715-1790) : S-V 


Personnages :  Eschyle (-525/vers -456), ou le tragique de la Némésis  Fichte (1)  Fichte (2)  Fichte (3)  Fichte (4)  Fichte : éléments de bibliographie  Grégoire VII  Hus (Jean)  Innocent III   Jonas (Hans)  Léon IX  Lévi-Strauss (Claude) Malinowski (Bronislaw) Marsile de Padoue Teilhard de Chardin Wiclef Zoroastre


Philosophie : Acte et puissance  Introduction générale à l'histoire de l'anthropologie  L'être en lui-même  Finalité Humanisme(s)  Introduction générale à l'ontologie  Orphisme et dionysisme La raison Substance et accident


Poids et mesures de l'ancien temps :  Poids et mesures de l'ancien temps : l'aune  Poids et mesures de l'ancien temps : la perche  Poids et mesures de l'ancien temps : le pied

Politique : A propos des "Apéros Facebook"   A propos de l'identité nationale...   A propos du Conseil constitutionnel Conseil aux dirigeants Courte réflexion sur la Chine Sur l'Etat... Quelques remarques rapides sur les dernières mesures RGPP Quelques problèmes (entre autres) posés par la dématérialisation des marchés publics Déception(s) face au mépris et aux abandons ou Méditations suite au rapport Le Grip Est-il honteux de parler de devoirs du citoyen ... tout comme de droits d'ailleurs ?  Quelques remarques sur le Rapport d'information du Sénat n° 691 fait au nom de la Commission des affaires européennes sur le Fonds Social Européen par le Sénateur Richard Yung  Connaître la réalité du droit des autres Etats Renforcer le Conseil constitutionnel A propos des jurés citoyens Humaniser la culture administrative française Réflexions sur la langue française et sur le discours politique Libres remarques aux affligeants... Réponse rapide et fort peu diplomatique à la tribune du "Groupe Marly" dans "Le Monde" du 23 février 2011, page 7 Doit-on reparler de l'identité nationale ? Peut-on en parler ? Qu'est-ce que le radicalisme ? premiers éléments de réponse... Libres réflexions sur la crise actuelle  Libres réflexions sur la crise actuelle  Libres réflexions sur la crise actuelle (suite 1)  Libres réflexions sur la crise actuelle (suite 2)  Réflexions complémentaires en vrac sur la crise  Quelques nouvelles remarques (très en vrac) sur la crise...  Petite comptine sur la crise...  Remarques politiques en vrac...  "Reste t-il des plumes de droite ?"  A propos des "parachutes dorés"  Chronique d'une défaite annoncée...   Des questions auxquelles les politiques de tous bords ne répondent pas...  Gauche et identité : quelques remarques...  Réflexions sur la déification du droit et de la morale  PLAN DE SORTIE DE CRISE A L'UMP  Prenons garde à la "morale" !  A entendre certains "experts"  A propos des "avocats d'affaires " et alii  Arrêtons de tirer sur la Justice !  Récession, progression, PIB,... N'importe quoi !  Comment calculer le nombre de participants à un rassemblement ou à une manifestation ?  À propos du premier tour des Législatives dans le Lot  A propos de l’arrêt du 26 juin 2013 de la Chambre criminelle de la Cour de Casssation (aff. 12-88265)   Réfléchir sur la nation ? Comment s'y prendre ! (1/2)  Réfléchir sur la nation ? Comment s'y prendre ! (2/2)  De l'injure en politique ou Lettre ouverte aux...  A propos de l'écotaxe sur les poids-lourds  Fallait-il laisser insulter Madame Taubira ?  Rappels sur la nation et l'identité nationale à l'attention des incultes de Gauche comme de Droite (1)  Réponse à certains politiques sur Schengen  Réflexions post-élections européennes...  Arithmétique UMP : 3 + 1 = 1  Ce à quoi me fait penser le "SMIC allemand"

Science politique : Crise des modèles ? Etat nazi et Etat fasciste   Guerre et violence   Sur le concept de légitimité Le concept de monocratie  Nation et Etat  L'analyse libérale de la notion de pouvoir  Métaphysique de l'Europe (tableau)  Métaphysique du local (tableau)  Métaphysique de la liberté et morale (tableau)  L'idée d'ordre Morale et société (tableau)  Psychologie sociale et politique (tableau)  Qu'est-ce que la science politique ?  Dessine-moi une nation ! (1° partie)   Dessine-moi une nation ! (2° partie)   Difficultés de l'approche de l'idée de nation  A propos des concepts de démocratie et de peuple  Nation, identité nationale... Premiers éléments de bibliographie

Symbolisme : Saint André, Apôtre  La date de la création A propos de quelques symboles des Etats-Unis

Théologie : Alliances  Le baptême  Christianisme et création  Le combat du chrétien  Eviternité/evéternité  Evolution et Christianisme L'image du feu dans la Bible  Quelques définitions de la foi Les hérésies  Hors de l'Eglise, point de salut ? Immanence et transcendance  Justification et prédestination  A propos du Kérygme La liberté du chrétien Marie Prions pour la Paix ! Qu'est-ce qu'une parabole ?  Pardon et réconciliation  Qu'est-ce qu'un Père de l'Eglise ?  A propos du péché originel Royaume des Cieux et violence  A propos des phénomènes sectaires  Temps de Dieu et temps des hommes (1) Temps de Dieu et temps des hommes (2)  Lire la Somme contre les Gentils (Thomas d'Aquin) La Trinité  La violence du sacré (questions en vrac)

Varia : Besoin et désir  Réflexion sur la CROISSANCE économique inspirée par une partie de belote... (1)  Réflexion sur la CROISSANCE économique inspirée par une partie de belote… (2)  A propos de la guerre bactériologique  Sur la philosophie (saynète provocatrice)  A propos des "prophéties" de "saint" Malachie Contre le syncrétisme de bazar Les Termites (humour)  Vite, une assurance ! (chanson) i Cinquième centenaire de la prédication du frère Antonio Montesinos à Saint Domingue en 1511   "Parler français comme une vache espagnole" ?  Un portrait de Hitler selon un "théoricien des races"... La Nation comme sacrée ???  Marseille capitale européenne de la culture  Pour rire un peu : Quelques homophones ou presque d’hommes politiques actuels  De l'injure en politique...  Sur le niveau d'endettement d'une commune...  Sur le "genre"  A propos de la première semaine des JO de Sotchi  Quelques libres réflexions après avoir écouté France Info cette nuit...  Billet d'humeur !  Deuxième billet d'humeur !  A PROPOS DE L'AFFAIRE MEKHISSI  TOUCHE PAS À MES SANTONS !

Repost 0
Published by Serge Bonnefoi - dans LISTE DES TEXTES
commenter cet article
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 07:01

15 mars 1550 – Mort à Signes de Monseigneur Jean-Baptiste Cibo, Évêque de Marseille, qui avait censuré la volte, sorte de valse jugée indécente, le … 16 mars 1541…

15 mars 1942 – Le Préfet des Bouches-du-Rhône indique à la police aux questions juives de Marseille que le recensement total des Juifs de la ville est de 22.659, dont 9.291 considérés comme étrangers.

16 mars 1541 – Monseigneur Jean-Baptiste Cibo, Évêque de Marseille, censure la volte, une sorte de valse jugée indécente.

16 mars 1699 – Ordonnance portant « défenses à tous les capitaines de vaisseaux de quitter leurs bords pour aller coucher à terre ».

16/19 mars 1789 – Premier séjour à Marseille de Mirabeau.

16 mars 2008 – Jean-Claude Gaudin est réélu pour la troisième fois Maire de Marseille.

17 mars 1650 - Les consuls de Marseille délèguent un député, porteur d’une lettre, au comte d’Alais pour lui signifier qu’ils n’acceptent pas que leurs libertés soient aliénées par Louis XIV et refusent toute intervention de l’armée royale dans la ville remettant en cause les résultats des élections… Marseille vit ses derniers jours de ville libre… Louis XIV va violer le serment de ses pères, tous les droits de Marseille, détruire les symboles de la liberté de la ville, etc... Peut-être un grand roi pour les Parisiens et les Aixois (qui vont bien en profiter), mais une « crapule » pour les vieilles familles marseillaises, comme il en fera d’ailleurs la démonstration envers la Ville tout au long de son règne !

17 mars 1738 – Bénédiction pontificale de l’Oeuvre de Saint-Joseph, dite « du Refuge », située dans le quartier du Panier, et ce par Monseigneur de Belsunce.

18 mars 1871 – Vote par le conseil municipal, alors dirigé par Emmanuel-Auguste Allard, d’une résolution en faveur de la Commune de 1871. La municipalité est dissoute et le maire démis de ses fonctions le 26 mars. Une commission administrative spéciale administrera alors la Ville jusqu’à l’organisation de nouvelles élections municipales.

19 mars 1378 – La reine Jeanne fait don aux Marseillais du château de Saint-Marcel.

19 mars 1763 – Guillaume de Saint-Jacques de Sylvabelle succède au père Pézenas à la direction de l’observatoire des Accoules.

19 mars 1875 – Consécration par Monseigneur Charles-Philippe Place, Évêque de Marseille, de l’Église Sainte-Thérèse-d’Avila, boulevard Dahdah aux Chutes Lavies. Son premier recteur en fut le Père Valentin-François-Isidore Hugues, né à Gréasque le 14 février 1843 et ordonné Prêtre à Marseille le 19 janvier 1870, auparavant vicaire à Saint-Charles extrà-muros. Le Père Hugues était recteur de Sainte-Marguerite au moment de sa mort le ... 18 mars 1885.

20 mars 1916 – Le comité directeur de la Société Nautique de Marseille (SNM) demande aux Ponts et Chaussées l’autorisation de construire le « patin ».

20 mars 1939 – Signature du décret-loi mettant la ville de Marseille sous tutelle de l’État, l’incendie des Nouvelles Galeries n’étant qu’un élément parmi d’autres justifiant de cette mise sous tutelle.

21 mars 1205 – Accord entre Ermeline, Abbesse du Couvent Saint-Sauveur, propriétaire des revenus de la Paroisse des Accoules, et le Commandeur de la commanderie de Saint Jean de Jérusalem, autorisant l’hôpital Saint-Jean à faire des inhumations dans le cimetière de la commanderie.

22 mars 1868 – Parution du premier numéro du journal « Le Petit Marseillais », le « journal à un sou » (les autres en coûtant deux) fondé par Toussaint Samat.

22 mars 1871 – Début de la Commune de et à Marseille.

22 mars 1927 – Naissance à Marseille du regretté doyen Maurice Toga, député RPR des Bouches-du-Rhône et surtout grand professeur de neurologie.

23 mars 1789 – Du fait de la cherté des vivres, une foule se presse devant l’hôtel de ville. Les émeutes ne s’apaiseront que le 24 mars.

23 mars 1871 – Gaston Crémieux proclame la Commune de Marseille dans les locaux de la Préfecture. Les émeutiers, dirigés par la Commission révolutionnaire de la Commune de Marseille, pillent le magasin d’armes de la gare.

23 mars 1921 – Essais au Roucas-Blanc et sur le Vieux-Port d’un navire « terrestre et aquatique » par l’ingénieur marseillais Léon Foenquinos.

23 mars 1943 – Entrée en vigueur de l’ordonnance n° 497 de la Feldkommandantur prononçant la dissolution des Sociétés Nautiques.

24/25 mars 1789 – Second séjour de Mirabeau à Marseille.

24 mars 1836 – Délibération du conseil municipal de Marseille par laquelle le Maire est autorisé à réclamer le concours du directeur des Ponts et Chaussées en vue de la désignation des ingénieurs devant faire un rapport sur le meilleur projet possible de construction du Canal de Marseille.

24 mars 1900 – Première participation d’un plan Sébille à une régate.

24 mars 1960 – Nikita Khroutchev visite Marseille. Il déjeunera chez Fonfon, paralysant pour des raisons de sécurité tout le quartier.

25 mars 1634 – Pose de la première pierre de la future église des Carmes déchaussés.

25 mars 1888 – Le socialiste-révolutionnaire Félix Pyat est élu Député des Bouches-du-Rhône à l’occasion d’une élection partielle.

25 mars 1966 – Adoption du décret portant création du Port autonome de Marseille (PAM).

25 mars 1970 – Ouverture du premier centre commercial Casino à Marseille, au quartier de La Valentine.

26 mars 1276 – Charles Ier, comte de Provence, place les Juifs sous sa protection contre les Inquisiteurs du pays.

26 mars 1789 – Constitution de l’Assemblée des trois ordres qui allait remplacer, en l’englobant, l’ancienne municipalité.

26 mars 1793 – Adjudication à R. Amigues, au prix de 290 livres, de la fontaine avec lavoir public située rue du Chantier (rue Neuve-Sainte-Catherine).

28 mars 1897 – Une causerie anarchiste réunit à Marseille 600 personnes, dont « des femmes et quelques enfants » selon la police.

29 mars 1992 – Renaud Muselier est élu conseiller général du canton de Notre-Dame-du-Mont.

30 mars 1203 – Un compromis est trouvé entre l’Abbaye de Saint Sauveur et l’Hôpital du Saint-Esprit au sujet des droits de sépulture dans le nouveau cimetière de Saint-Sauveur, dont l’Abbaye garde le contrôle (ainsi que celui des maisons du quartier entourant le dit cimetière).

30 mars 1792 – Décision est prise de construire le boulevard Dugommier.

31 mars 1973 Quatre hommes de Gaëtan Zampa sont tués au Bar du Tanagra sur ordre de Francis le Belge.

31 mars 1975 – Mort à Marseille de l’immense parolier et chanteur que fut René Sarvil.

 

Repost 0
Published by Serge Bonnefoi - dans Marseille
commenter cet article
22 mars 2015 7 22 /03 /mars /2015 10:56

1er mars 1807 – Décret impérial confirmant le Mont de Piété de Marseille, lui attribuant l’exclusivité du prêt à nantissement.

1er mars 1807 - Le conseil municipal rétablit la cérémonie religieuse à l'occasion du vœu de Monseigneur de Belsunce pour la cessation de la peste.

1er mars 1957 – Naissance de Sud Aviation.

2 mars 1660 – Entrée de Louis XIV à Marseille, par une brèche percée dans la muraille, et dans le plus grand irrespect des droits et des libertés de la ville, ainsi que du serment prêté par les rois aux citoyens de la ville...

2 mars 1932 – La Société nautique de Marseille (SNM) est reconnue association reconnue d’utilité publique.

3 mars 1474 – Création du premier tribunal de commerce à Marseille.

3 mars 1800 – Charles Delacroix est nommé Préfet des Bouches-du-Rhône, le siège de la préfecture étant fixé à … Aix.

3 mars 1815 – La nouvelle du débarquement de Napoléon Ier au golfe Juan arrive à Marseille. Tant le Préfet que le Maire jugent l’affaire négligeable et ne décident que de quelques mesures de précaution.

3 mars 1936 – Première représentation à … Paris, au Théâtre des Variétés, de l’opérette « Un de la Canebière » de Vincent Scotto, œuvre créée à … Lyon en octobre 1935.

4 mars 1564 Suspension du Parlement de Provence remplacé jusqu'au 18 décembre de la même année par une Commission judiciaire composée de ... Parisiens pour l'essentiel...

4 mars 1721 Fin de la grande peste à Marseille...

4 mars 1894 – Organisation des Régates Internationales de Marseille sous l’égide de l’Union des Yachts Français.

5 mars 1805 (14 ventôse an XIII) – Alors que Marseille était divisée depuis le 27 avril 1796 en trois mairies distinctes (celle du Nord, siégeant à l’Évêché, celle du Centre, siégeant rue d’Aubagne, et celle du Midi, siégeant dans l’actuel lycée Montgrand), le Corps législatif décide que désormais la ville serait réunifiée et dirigée par un seul maire assisté de six adjoints. Cette mesure sera confirmée par le décret impérial du 4 août 1805, le premier maire unique étant le négociant (et pionnier du commerce avec la Mer noire et la Crimée) Antoine-Ignace Anthoine, futur baron de Saint-Joseph, qui restera en fonction jusqu’au 26 avril 1813. On notera qu’il épousa l’une des sœurs de Désiré Clary.

5 mars 1898 – A l’instigation du président Granval, décision est prise de construire un pavillon flottant pour la Société nautique de Marseille (SNM).

5 mars 2006 Les nouveaux "minots de l'OM" font match nul 0-0 au Parc des Princes face au PSG.

6 mars 1692 – Troubles liés à la cherté et à la rareté du blé et autres céréales.

6 mars 1792 – Début de la publication par A. Ricord fils et P. Micoulin du Journal des départements méridionaux et des Amirs de la Constitution de Marseille.

7 mars 1597 Ce jour « a tombé neige et grand froid avec gellée ». Ce « temps de chien » dura jusqu’au 22 du mois…

7 mars 1598 On assista vers onze heures du matin, à une éclipse du soleil qui dura jusqu’après 13 heures…

7 mars 1800 – Ce 17 ventôse an VIII, Marseille devient chef-lieu du département des Bouches-du-Rhône.

8 mars 1625 – Dédicace de l’église de Saint-Jérôme.

8 mars 1902 – Adoption du décret déclarant d'utilité publique l'établissement d'un pont transbordeur pour la traversée du Vieux Port.

8 mars 1908 – Promulgation de la loi étatisant la police marseillaise, sur la base du projet Clémenceau... Depuis, il n'y a plus de commissariats de police municipale mais des commissariats de police nationale !

8 mars 1943 La presse collabo se réjouissait du plus gros convoi  de STO et de "relève" partant de Marseille pour l'Allemagne, avec 648 partants... Pourtant, comme le releva Radio Londres, et traduisant l'esprit de résistance de Marseille, ce fut un immense échec puisque l'Office de placement allemand avait requis 1400 jeunes pour le STO et 1069 ouvriers pour la "relève", soit 2469 Marseillais ! Or, seuls 595 jeunes partaient pour le STO et ... 53 pour la "relève", refusant de se présenter, s'étant fait exempter pour diverses raisons (dont beaucoup organisées par la Résistance), la plupart des autres étant contraints car on était allé les chercher à leur domicile... Trois quarts d'échec pour les collabos, et sur le quart parti, au moins 50 % qui ne voulaient pas partir !

8 mars 2007 – Installation des rails de guidage et modification du chariot de « patin » de la Société nautique de Marseille (SNM).

9 mars 1882 – Arrêté préfectoral prescrivant l'enquête publique relative au canal de Marseille au Rhône, dont faisait partie le tunnel du Rove (dit alors projet à travers la Nerthe), le Préfet des Bouches-du-Rhône étant alors le célèbre Eugène Poubelle.

9 mars 1929 Première représentation de la pièce "Marius" de Marcel Pagnol, avec Raimu et Pierre Fresnay dans les rôles principaux, et ce au Théâtre de Paris.

10 mars 1545 Louis Adhémar, Baron de Grignan, enjoignait au Parlement de Provence de faire exécuter ses arrêts contre les Vaudois, ouvrant ainsi la porte aux massacres de Cabrières et de Mérindol, dans le Lubéron… L’un des principaux protagonistes de ces massacres fut Guillaume Guérin, avocat général au Parlement de Provence, mort pendu le 20 avril 1554, à Paris, aux Halles… Il fut certes condamné pour son attitude pendant les massacres de Cabrières et de Mérindol, mais aussi pour crimes de faux, de calomnie, de prévarication et de malversation, ayant obtenu sa charge d’avocat général en dissimulant qu’il avait déjà été condamné, puisque, lorsqu’il fut lieutenant de bailliage à Houdan, une sentence l’avait déclaré inhabile à occuper tout office royal pour cause de péculat et de concussion, ceci étant découvert pendant l’instruction de l’affaire de Cabrières et Mérindol. Nostradamus le qualifiait d’homme noir ainsi de corps que d’âme, autant froid orateur que persécuteur ardent et calomniateur effronté.

10 mars 1670 – Pose de la première pierre du nouveau rempart de Marseille.

10 mars 1821 – Ordonnance royale approuvant la construction d’une église pour les Catholiques de rite grec marseillais. C’est l’actuelle église Saint-Nicolas-de-Myre.

10 mars 1900 – Délivrance de son certificat de jauge au « Crine », plan Sébille de J.-B. Vidal.

11 mars 1738 – Monseigneur de Belsunce bénit pontificalement les nouveaux locaux de la mission du Refuge.

11 mars 1745 – Jean-Baptiste d’Albertas, Chevalier, marquis de Boue (Bouc ?), baron de Dauphin et de Saint-Maime, comte de Ness, seigneur de Péchauris, de Gémenos, de Cousonove et d’autres lieux, devient premier Président de la Cour des comptes, aides et finances de Provence où il avait été reçu conseiller le 12 octobre 1737, puis premier président de la même Cour le 11 mars 1745. Il figure comme premier président de la Cour des comptes, aides et finances à l’état annexé à l’Edit du 14 septembre 1771 ; il futt donc membre du Parlement Maupéou.

12 mars 1609 – Le conseil municipal de Marseille, après avis favorable des consuls, de l’assesseur, des syndics et des commissaires aux requêtes décide à l’unanimité de mettre en place un « programme d’études et d’arts d’agrément » (portrait, navigation, cosmographie, espagnol, latin, mathématiques, musique, danse, bienséance et … tir) en faveur des enfants de la ville. Cette mission est confiée à Maurice Delaye qui en avait porté le projet le 9 novembre 1608. Son but était d’assurer une instruction la plus large possible à la jeunesse. Hélas, son institution sera privée de tous subsides par la ville le 8 novembre 1615, le Collège de Marseille en prenant ombrage. Néanmoins, le conseil de la ville allait renforcer les moyens du jaloux Collège le même jour…

13 mars 1887 – Première régate organisée par la Société Nautique de Marseille (SNM). Elle fut remportée par « Alcyon », le houari d’Émilien Rocca.

13 mars 1900 – L’usine de pâtes alimentaires de François Scaramelli, située traverse du séminaire (aujourd’hui rue … Scaramelli) est ravagée par un incendie.

14 mars 1650 – Les partisans d’Antoine de Valbelle prennent d’assaut l’hôtel de ville, et en chassent les consuls nommés par le Roi et non plus élus comme auparavant. L'une des nombreuses révoltes de Marseille contre les diktats du pouvoir central !

15 mars 1550 – Mort à Signes de Monseigneur Jean-Baptiste Cibo, Évêque de Marseille, qui avait censuré la volte, sorte de valse jugée indécente, le … 16 mars 1541…

15 mars 1942 – Le Préfet des Bouches-du-Rhône indique à la police aux questions juives de Marseille que le recensement total des Juifs de la ville est de 22.659, dont 9.291 considérés comme étrangers.

 

Repost 0
Published by Serge Bonnefoi - dans Marseille
commenter cet article
22 mars 2015 7 22 /03 /mars /2015 10:53

17 février 1596 – Pierre de Libertat, ancien lieutenant de Charles de Casaulx, attire ce dernier dans un guet-apens, en lui fixant rendez-vous sur les remparts de la ville, afin de l’assassiner. Il ouvre ensuite les portes de la ville aux soldats du gouverneur de Provence, le duc de Guise, qui entrent alors dans Marseille.

17 février 1920 – Obsèques de Gaby Deslys.

18 février 1916 – Rencontre des deux tronçons des galeries d’avancement du tunnel souterrain du Rove, l’une venant de La Lave/L’Estaque, l’autre de Gignac, les travaux de percement du canal ayant commencé en avril 1911.

19 février 1228 – Création du corps des Peseurs jurés de Marseille.

19 février 1990 – Première mise à l’eau d’un plan Sébille.

19 février 1917 – La SNM commande à Mr Chabert les plans et le devis du « patin ».

20 février 1591 – Le chef ligueur Charles de Casaulx est porté à la tête de la ville de Marseille par la population contre la bourgeoisie commerçante.

20 février 1660 – Le Duc de Mercoeur pose la première pierre du Fort Saint-Nicolas.

20/21 février 1914 – Des régates sont organisées par l’Union des Sociétés Nautiques à l’occasion de l’exposition maritime de Marseille.

21 février 1840 – Mort de Monseigneur Fortuné de Mazenod.

21 février 1995 – Assassinat d’Ibrahim Ali par un colleur d’affiches du Front National.

23 février 1516 – François Ier débarque sur l’île d’If pour y contempler le rhinocèros des Indes s’y trouvant en transit, cadeau du roi du Portugal au Pape Léon X.

23 février 1824 – Dédicace de l’église Notre-Dame-du-Mont.

24 février 1601 – Des troupes sont annoncées afin de faire respecter à Marseille les termes de la paix signée le 16 janvier 1601 entre Henri IV et la maison de Savoie. Cette annonce se combinant avec les conséquences de la sécheresse de 1699 et de l’hiver de 1600, pousse les habitants de Marseille à se soulever ce jour là, tout en fermant les portes de la ville et en multipliant les gardes sur les remparts.

24 février 1663 – La Ville cède les « Vieilles Infirmeries » au profit du roi.

25 février 1969 – Six mineurs meurent dans un accident minier au puits Gérard de Gardanne. Ils sont victimes d’un « coup de toit » qui fait partir le boisage et s’écrouler sur eux deux épaisseurs de calcaire.

26 février 1792 – La garde nationale marseillaise entre à Aix.

26 février 1808 – Naissance d’Honoré Daumier, dans une maison de la place Saint-Martin aujourd’hui disparue.

26 février 1971 – Mort de Fernandel.

27 février 1884 – La religieuse Marie Deluil-Martiny est assassinée par l’anarchiste Louis Chave dans les jardins du couvent de la Servianne. Il ne faut pas confondre ce Chave avec les deux ayant donné leur nom à l’actuel  boulevard Chave.

29 février 1836 – Naissance de Michel Capoduro, chansonnier et parolier. Commis de profession, il est notamment l’auteur de La Bèla Genovese.

 

Repost 0
Published by Serge Bonnefoi - dans Marseille
commenter cet article
22 mars 2015 7 22 /03 /mars /2015 10:51

1er février 2003 – Fermeture, avec deux années d’avance sur le programme prévu, de l’unité d’exploitation minière de lignite de Gardanne.

2 février 1435 – René de Provence devient nominalement roi de Sicile.

2 février 1782 – Les premières navettes sont sorties de son four (aujourd’hui « Four des Navettes ») par Antoine Lauzière pour la Chandeleur. Elles seront pétries et cuites sans interruption du 2 au 10 février, la tradition s’étant maintenant depuis cette année là.

2 février 1956 – Dans la nuit au 1er au 2, un mistral exceptionnel souflle sur le Vieux-Port alors que la température chûte pendant plusieurs heures à … -16°C paralysant la ville. Il fit même jusqu’à … -30°C dans les campagnes avoisinantes, le bruit des troncs d’oliviers éclatant sous le froid désolant ceux qui les entendirent !

4 février 1670 – Début de la destruction de l’ancien rempart situé au sud-est de la  Butte des Carmes.

5 février 1805 – La loi du 14 ventôse an XIII rétablit pour Marseille le régime de droit commun, supprimant les trois mairies instituées en l’an VIII.

5 février 1927 – Mort à l’asile des fous de Paris du célèbre parolier Georges Villard.

6 février 1644 – Pose de la première pierre de la Tour du Fanal.

7 février 1318 – Le comte de Provence et roi de Naples Robert écrit aux Marseillais pour exprimer son désir d’assister à la cérémonie d’exhumation du corps et de placement d’une châsse de reliques de son Frère Saint Louis.

9 février 1404 – Benoît XIII (Pierre de Luna) s’installe à l’Abbaye de Saint-Victor. Marseille sera siège de la Papauté et ville pontificale jusqu’à l’élection de Grégoire XIII le 6 novembre 1406.

9 février 1605 – Le Chapitre de la Cathédrale vend le cimetière des Accoules afin d’y permettre la construction de maisons.

10 février 1930 – Dédicace de l’église Saint-Philippe.

11 février 1660 – Pose de la première pierre du Fort Saint-Nicolas.

12 février 1887 – Fondation de la Société Nautique de Marseille par un groupe de régatiers issus de la moribonde la Société des Régates Marseillaises (créée elle-même en 1862).

13 février 1904 – L’État achète devant Maître Michel Bard, notaire à Marseille, le terrain et les maisons où il construira le Lycée Périer.

 

Repost 0
Published by Serge Bonnefoi - dans Marseille
commenter cet article
22 mars 2015 7 22 /03 /mars /2015 10:48

16 janvier 1385 – Livraison d’une nouvelle chaîne pour fermer le port, chaîne fabriquée par Maître Niel.

16 janvier 1907 – Décès de la comtesse de Bonfils de Lapeyrouse, née Napoléone de Montholon-Sémonville, qui séjourna à Aix en l'Hôtel d'Albertas jusqu’à son décès. Elle était née à ... Sainte-Hélène, donc bien loin d'Aix, ayant pour parrain ... Napoléon premier. Considérée par la plupart comme étant « les derniers yeux vivants à avoir vu l’Empereur » en exil ou non, la plupart des officiers de la garnison venaient donc la saluer le 1er janvier afin de "contempler ses yeux", de chercher à y entrevoir l'ombre de Napoléon et de rêver…

16 janvier 1943 – Adolf Hitler ordonne la destruction des vieux quartiers de Marseille.

17 janvier 1660 – Arrivée de Louis XIV à Aix-en-Provence.

17 janvier 1863 – Délibération du Conseil municipal transférant l’Observatoire de la montée des Accoules à son actuel emplacement sur le plateau Lonchamp.

17 janvier 1930 – Jugement imposant au tenancier du jeu de boules de la Rue Paradis de fermer son établissement, ce dernier gênant les travaux de construction du futur Lycée Périer.

17 janvier 1978 – Crues exceptionnelles à Marseille.

19 janvier 1897 – Création au sein de la Société nautique de Marseille (SNM) d’une section aviron qui donnera naissance, avec la location des bains du Roucas Blanc, au club « La Pelle ».

20 janvier 1348 – La Reine Jeanne séjourne à Marseille, la ville lui étant favorable.

21 janvier 1358 – Vente à l’Évêque de Marseille, Robert de Mandagout, de la Tour des Rostmaniens par Rostan de Sabran et Guillaume de Châteauneuf, décision ayant été prise d’en faire une vigie. Il s’agit vraisemblablement du monument actuellement appelé Tour des Trinitaires.

21 janvier 1930 – Mort à Marseille du sculpteur marseillais Auguste Honoré Carli à qui l’on doit notament le monument à la gloire de Monticelli, la tombe de Galy Deslys ou encore les « Colonies » de l’escalier monumental de la gare Saint-Charles.

22 janvier 1516 – Arrivée à Marseille, à bord de « La Réale », de François Ier. Il décide d’une extension du port militire et de la construction d’un fort sur l’ilôt d’If.

22 janvier 1768 – Jean Mossy se voir accorder l’autorisation d’adjoindre une imprimerie à sa librairie, portant le nombre des imprimeurs marseillais de trois à quatre. L’imprimerie fermera ses portes en 1846.

22 janvier 1895 – La Chambre de commerce de Marseille s’engage à financer à hauteur de 50 % les travaux de construction et d’aménagement du canal de Marseille au Rhône.

22 janvier 1953 – Naissance de Jean Paul Mouren, l’un des piliers non seulement de la SNM mais encore et surtout de la Solitaire du Figaro, et seul Marseillais vainqueur à ce jour d’une Transat.

23 janvier 1794 (4 pluviose an II) – Première séance de la commission militaire remplaçant le Tribunal criminel.

23 janvier 1951 – Mort d’Henri Alibert.

24 janvier 1794 (5 pluviose an II) – Lettre à la Convention de Fréron et Barras précisant que « Tous les repères sectionnaires tombent en poudre sous les coups redoublés du marteau. » L’Hôtel-de-Ville échappera quant même à leur fureur…

24 janvier 1943 – Rafle des Juifs de Marseille. 27.000 habitants sont évacués des vieux quartiers qui seront dynamités en février de la même année.

25 janvier 1885 – Les élections sénatoriales renvoient trois radicaux-socialistes au Palais du Luxembourg pour représenter les Bouches-du-Rhone, soit Challemel-Lacour et Barne réélus, le troisième étant Velten, nouvel élu en remplacement d’Eugène Pelletan décédé.

26/31 janvier 1789 – Deuxième session des États de Provence.

27 janvier 1644 – Mise en adjudication des travaux de construction de la Tour du Fanal.

28 janvier 1784 – Premier vol d’un ballon aérostat à Marseille. Ce vol aurait eu lieu selon certaines source le 27.

28 janvier 1928 – Dernière représentation donnée par le chanteur Mercadier, alors agit de 70 ans, et ce après 45 ans de carrière. Toute la scène marseillaise est présente ce jour là à ses côtés à l’Alcazar afin de le fêter et de le soutenir, car il était quasiment dans la misère. Ce fut un triomphe…

30 janvier 1876 – Les élections sénatoriales aboutissent à un Sénat composé de 151 « conservateurs » et de 149 républicains. Ce sera le dernier Sénat à majorité non républicaine. Les élections sénatoriales dans les Bouches-du-Rhône portent au Palais du Luxembourg trois anciens députés des Bouches-du-Rhône, tous d’« extrême-gauche » : Eugène Pelletan, Challemel-Lacour et Esquiros.

31 janvier 1957 – Un incendie détruit l’intérieur du pavillon flottant de la Société nautique de Marseille (SNM).

Repost 0
Published by Serge Bonnefoi - dans Marseille
commenter cet article
22 mars 2015 7 22 /03 /mars /2015 10:43

1er janvier 1867 – Les bâtiments de la Préfecture sont inaugurés par l’ancien préfet Charlemagne-Émile de Maupas, malgré sa révocation en décembre 1866. On notera que les peintures du plafond du salon de l'horloge ne seront achevées qu'entre 1870 et 1872.

1er janvier 1942 – Entrée en vigueur du texte débaptisant le Lycée Périer auquel est substitué la dénomination de « Lycée Maréchal Pétain ».

1er janvier 2007 – Obtention par la Société Nautique de Marseille (SNM) d’une délégation de service public (DSP) englobant la gestion de trois pannes supplémentaires, la création d’un pôle de voiliers de tradition et l’animation du Vieux-Port par des épreuves sportives.

2 janvier 1848 – Le Père Antoine-Hippolyte Vidal est nommé curé de la paroisse Saint-Vincent-de-Paul. Son objectif sera non pas d’agrandir l’ancienne église mais d’en construire une « vaste et magnifique ». Il y arrivera de son vivant, l’inauguration solennelle de la nouvelle église étant célébrée par Monseigneur Place le 18 mai 1867.

3 janvier 1348 – Les trois « villes » de Marseille, la vicomtale, l’épiscopale et la prévôtale sont réunifiées sous l’autorité d’un viguier.

3 janvier 1516 – Arrivée à Marseille de Claude de France, épouse de François Ier, et de Louise de Savoie, mère du dit roi.

3 janvier 1777 – Arrivée de l’eau à la fontaine royale, ornée d’une statue de Pierre Puget. Décision avait été prise de la construire le 9 février 1775.

4 janvier 1954 – Le pompier Chesnaux aperçoit à 21 heures un OVNI se posant sur l’aéroport de Marignane.

5 janvier 1822 – Consécration de l’église de rite grec melkite catholique Saint-Nicolas-de-Myre.

6 janvier 1794 (17 nivôse an II) – Décret de Barras, Fréron et Ricord privant Marseille de son nom, désormais dénommée « Ville-sans-Nom » pour la punir de sa révolte contre la Convention et contre certains excès de la Terreur (la ville retrouvera néanmoins assez vite son nom suite à un décret de la Convention du 12 février 1794). Ce décret ordonne aussi la destruction des bâtiments où les sections avaient siégé, par exemple celle de l’église du Couvent des Picpus pour avoir servi de local aux réunions de la 6ème section des Fédéralistes marseillais qui s’étaient opposé à la Convention, ou encore celle de l'église Saint-Férréol. Il suspend aussi le Tribunal criminel de Marseille qu'il remplace par une commission militaire. Ce sont les mêmes qui voulaient raser la colline de La Garde et combler avec ses remblais le Vieux Port pour « punir » Marseille…

7 janvier 1516 – Claude de France et Louise de Savoie se rendent à Notre-Dame de la Garde.

7 janvier 1965 – Au Théâtre du Gymnase, Fernandel revient à la chanson. Il est accompagné par son fils Franck.

7 janvier 1974 – Crues exceptionnelles à Marseille.

8 janvier 1945 – Décret portant citation à l’ordre de l’Armée et attribuant la Médaille militaire à l’Aspirant Roger Audibert, notamment pour avoir « conquis avec sa section la colline de Notre Dame de la Garde à Marseille par un coup d’audace. Toujours en avant de sa section, a su insuffler à ses hommes son courage et son mépris du danger (…). Il avait déjà été cité à l’ordre du 2ème Corps d’Armée, avec attribution de la Croix de Guerre avec étoile de vermeil, pour ces faits  le 18 octobre 1944 par le Général de Goislart de Montsabert, Libérateur de Marseille.

9 janvier 1794 (20 nivôse an II) – Une grande fête est organisée pour se réjouir de la prise de Toulon.

9 janvier 1848 – Inauguration de la Gare Saint-Charles.

9 janvier 1905 – Décès en l’Hôtel de l’Oasis sis au 15 du boulevard Dugommier de l’anarchiste Louise Michel.

11 janvier 1794 – Jean-Joachim Dragon, riche marseillais ayant fait fortune en Orient, est guillotiné à Marseille. On garde son souvenir au travers de la rue Dragon qui fut percée sur ses terres.

12 janvier 1603 – Émeute contre l’instauration de nouvelles taxes décidées par les consuls de Marseille, ces taxes ne devant de plus être supportées que par « le menu peuple ».

12 janvier 1864 – Le philologue Philarète Chasles reçoit Victor Gélu au Collège de France. Il le présente comme « le peintre le plus exact des mœurs populaires de la ville de Marseille, (…) l’écrivain le mieux trempé aux vraies sources de notre langue énergique et populaire ».

12 janvier 1888 – Première au Théâtre des Variétés de Marseille-Revue. Il s’agit des véritables débuts de la revue marseillaise.

13 janvier 1823 – L’Évêché de Marseille est rétabli. Monseigneur Fortuné de Mazenod devient Évêque de la ville.

15 janvier 1542 – Dédicace de l’église Saint-Férréol.

15 janvier 1637 – Installation des Bernardines à Marseille.

15 janvier 1791 – Création de la première bibliothèque municipale.

15 janvier 1899 – Livraison au Quai de la Fraternité du pavillon flottant de la Société nautique de Marseille (SNM).

 

Repost 0
Published by Serge Bonnefoi - dans Marseille
commenter cet article
22 janvier 2015 4 22 /01 /janvier /2015 09:35

Prenons par exemple PHILIP, son "Histoire de la pensée politique en France de 1789 à nos jours", l'idée n'est pas mauvaise au départ. Le problème, c'est de voir émerger de longues pages sur des auteurs non français, alors que le parti pris était autre... Burke, passe encore, mais la trop longue place laissée à Hitler et à Marx, Staline, Khroutchev, ou encore Rawls, Bernstein, le travaillisme anglais, on peut s'interroger... Dans ce cas, pourquoi ne pas avoir développé, même si antérieurs, Rousseau ou encore Voltaire, d'autant plus qu'ils ont eu une influence majeure... Quid aussi de Condorcet ou de l'Abbé Grégoire ? Pourquoi n'évoquer qu'une seule fois en passant l'influence pourtant majeure de Comte sur Maurras, bien moins chrétien qu'on ne le dit, ne voyant en l'Église qu'une institution (cf. par exemple la chaire de positivisme crée par l'Action Française)... Et pourquoi une simple et vague référence à Gobineau ? Un positionnement du radicalisme dans le chapitre relatif au libéralisme qui aurait mérité plus de justification... Par contre, un excellent chapitre sur ... André Philip... Bref, si la volonté était bonne, des interrogations quant au sujet et quelques développements. Car, si l'on évoque des influences étrangères, encore aurait-il fallu, du moins à mon avis, mettre en exergue et développer mieux les auteurs et "penseurs" français en ayant tiré des conséquences... Donc un livre avant tout pour personnes déjà informées et formées... Peut-être en atteindais-je trop à la lecture assez alléchante de l'introduction qui comporte des éléments parfois peu soulignés mais fondamentaux, tels que l'influence de la trilogie optismisme/pragmatisme/pessimisme, mais qui ne correspond pas forcément à la trilogie libéralisme/traditionalisme/Socialisme, loin de là à mon avis ; cela aurait plutôt pu servir à distinguer à l'intérieur des grands courants..

Prenons maintenant LAVROFF, son Mémento Dalloz "Histoire des idées politiques depuis le XIXe siècle", qui reprend d'une certaine manière (ou vice-versa) le plan du Philip, ou plus exactement son approche trine. Il est remarquable pour un ouvrage de cette collection qui, parfois, synthétise trop. Il devrait être lu par ceux qui n’y connaissent rien… Il pose par exemple bien mieux le radicalisme comme dépassement et non comme prolongement ou artefact du libéralisme. Il insiste aussi plus sur des précurseurs tels que Owen, Bentham, Mill, etc... Je me souviens aussi de son ouverture aux "slavophiles" ou encore de son approche différente en quatre parties du nationalisme français... Donc, j'aime bien malgré la nature même de mémento, qui le distingue par exemple du PRÉLOT/LESCUYER ou encore des NEMO - je ne parle pas ici de son PUF sur le libéralisme trop spécifique - (pour en rester aux seuls manuels universitaires), les "must" à mon avis... Je note aussi le LECA, malgré mes divergences quant à par exemple Maistre ou Bonald où je ne partage pas ses idées ou encore sur son approche de l'absolutisme... J'aime bien le CHÂTELET/PISIER-KOUCHNER (avec ou sans DUHAMEL, donc les), dont celui sur "Les conceptions politiques au XX° siècle" qui est incontournable, alors que leur "Histoire des idées politiques" est très intéressant par son approche à partir des approches de l'État, sans parler de leur "Dictionnaire des oeuvres politiques" qui pourrait figurer dans toute bibliothèque de particulier s'intéressant à la politique au sens large... Par contre j'ai été très déçu par le RICCI (trop de citations isolées de leur contexte le conduisant parfois à des contresens) alors que ce Professeur est fantastique par ailleurs... Pour ce qui est du TOUCHARD, cela reste un classique qui a l'avantage de chercher à mettre en mouvement les idées entre elles... Le CHEVALLIER est un peu trop confus, alors que le LIPSEY, dont l'approche est originale est parfois peu clair...Et j'en oublie 

Repost 0